Fatigue

Publié le par JB et Céline

He oui, il fallait bien que cela arrive un jour ou l'autre... après plusieurs semaines à courir dans tous les sens sans jamais nous reposer, des grasses matinées inexistantes (il doit y avoir quelque chose dans l'air, mais depuis notre arrivée à Montréal, nous n'avons jamais réussi à dormir plus tard que 8h du matin, la moyenne de ces trois dernières semaine étant plutôt 7h du matin, même le dimanche), nous voilà épuisés! C'est pourquoi nous avons décidé que le prochain week-end (donc après-demain) serait consacré à ne rien faire. Un peu de cuisine pour préparer les plats de la semaine, à décongeler le soir, et beaucoup de cocooning, rien que nous deux. Il y a encore de nombreuses choses à faire dans l'appartement, mais nous avons besoin de repos, un peu... j'irai quand même faire des photos au parc Maisonneuve, c'est une activité reposante, mais je pense que nous allons éviter les magasins pendant ces deux jours!
Il faut dire que le changement de saison est toujours difficile. On se sent fatigués, irritables et susceptibles (du moins, moi) et on voudrait pouvoir rester chez soi, en robe de chambre, un thé et un livre à portée de main. Bon, la vie, ce n'est malheureusement pas ça, il faut bien travailler pour acheter le thé et les livres qui vont avec, donc le farniente, on se le garde pour quand on peut :-D!

Malgré tout, il faut avouer que notre vie depuis un mois est pleinement satisfaisante. Nous travaillons tous les deux, nous avons un appartement qui nous plait et nous n'avons jamais eu autant de temps libre. Je vous le dis, après avoir passé 4 ans à devoir supporter 4h30 de transport par jour pour aller travailler, j'apprécie à sa juste valeur le luxe de travailler à 30 minutes de chez nous. Même en faisant des heures supplémentaires, je suis rentrée chez nous plus tôt que lorsque je travaillais à Paris. Et le matin, nous avons le temps de prendre notre petit déjeuner ensemble, de discuter, de faire des projets, de faire des choses. Un luxe que nous n'avions encore jamais eu et que nous savourons réellement. Nous sommes heureux et nous ne regrettons rien. Quand on y pense, c'est quelque chose de grand que nous venons d'accomplir. On se demande parfois comment on a eu le courage de faire les premiers pas. une fois la machine en marche, il faut suivre le mouvement, mais il faut avoir le courage de la mettre en marche. Je suis fière de ce que nous avons accompli. Nous avions un rêve, nous avons tout fait pour le réaliser. Il n'est pas encore complètement réalisé, il y a encore de nombreuses choses dont nous rêvons (comme une maison au bord d'un lac, avec un ponton, comme celles que nous avions vues lors de notre visite dans les Laurentides), mais c'est déjà un grand pas vers une vie telle que nous la souhaitons. C'est important, d'avoir la vie que l'on veut, mais ce n'est pas facile. On ne peut pas toujours tout avoir, mais on peut essayer de faire tout ce qu'on peut pour s'en approcher. Cette décision, on l'a prise il y a longtemps et nous nous y sommes tenus, malgré tout, malgré les doutes et les questionnements, parce qu'on avait le sentiment que si nous ne tentions pas l'aventure, nous le regretterions toute notre vie. Nous avons tenté l'aventure et nous le regrettons pas du tout. Un petit pas vers une nouvelle vie!

Publié dans Un peu de notre vie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Emilie 08/02/2009 16:08

Et bien oui, vous pouvez être fiers....Comme tu dis, ce n'est pas rien ce que vous avez accompli et surtout le pas que vous avez fait. C'est énorme de courage! Admiration, respect :o)