Une balade en Estrie

Publié le par JB et Céline

Samedi, nous devions nous rendre en Estrie. Une rencontre entre bloggeurs de la blogosphère littéraire du Québec était prévue depuis quelques semaines et certaines personnes sont même descendues de leur Saguenay (au nord, vers la ville de Québec) pour venir à cette rencontre... ce fut une journée mémorable....

Le matin, nous avions rendez-vous avec Catherine en centre-ville. C'est là qu'elle devait nous prendre avec la voiture de location (qui s'est avérée être bien plus grosse que ce que nous avions prévu), direction, Eastman. Avec elle, une autre française, de passage à Montréal, Barbara. C'était son premier jour au Québec et elle n'est pas prête de l'oublier, croyez-moi!
Eastman est un petit village situé dans l'Estrie. Il est notamment connu pour les fameuses Correspondances d'Eastman, qui ont lieu en août chaque année, où, pendant quelques jours, les gens sont invités notamment à se poser et à écrire des lettres, une habitude qui se perd à l'ère du courriel, et à rencontrer des auteurs.
Le rendez-vous était donc fixé à 12h30 dans un petit restaurant d'Eastmann, assez réputé pour sa bavette à l'échalotte (réputation méritée, aux dires de JB, qui s'est régalé!). Quelques bouchons à la sortie de Montréal, autrement, la route s'est bien passée. Nous en avons pris plein les yeux. L'autoroute qui mène à Eastmann traverse la forêt environnante et c'est une explosion de couleurs qui nous a accompagnés tout au long du chemin. Du jaune au rouge en passant par toutes les nuances de la palette, la forêt resplendissait de beauté. Jamais encore nous avions pu assister à un tel spectacle et nous étions bien conscients de la chance qui nous était offerte. Barbara ouvrait de grands yeux émerveillés (et ce n'était que le début!). Catherine aussi était impressionnée, et pourtant, elle est d'ici. Pour vous dire la beauté qui nous entourait! Je n'ai pas pu prendre de photos en route, car nous allions trop vite et nous ne pouvions pas nous arrêter, mais si vous avez déjà vu des cartes postales, dites-vous que c'est exactement comme cela dans la vraie vie!
Le trajet s'est déroulé dans la joie et la bonne humeur, nous avons bien ri et c'est tout joyeux que nous nous sommes garés sur le parking du restaurant (qui ouvrait spécialement pour nous, il faut le dire...), après avoir un peu exploré les alentours en voiture et avoir eu le temps de s'exclamer au moins 10 fois devant des maisons en bord de lac. L'eau et le ponton d'un côté, la forêt de l'autre, il y a vraiment des gens qui ont la vie dure...
Nous avons donc rencontré plusieurs personnes au restaurant, des personnes avec qui nous avons eu beaucoup de plaisir à discuter. Le repas était vraiment à la hauteur de ce qui nous avait été promis. Ce sont des français qui tiennent ce restaurant, c'est donc des plats français qui étaient proposés au menu: bavette à l'échalotte, omelette au brie, pissaladière, gâteau basque, tarte au citron meringuée.... un délice pour le palais! Nous avons tellement bien mangé! Et les discussions fusaient de toutes parts, les personnes discutaient de livres, de nature, de tout et de rien. Ce fut vraiment un dîner passionant!
Une fois le repas terminé, nous sommes allés nous dégourdir les jambes dans la forêt derrière la maison d'une des participantes à la rencontre, qui a la chance d'habiter Eastmann. La forêt était vraiment très belle !
Mais il était déjà l'heure de repartir. Nous devions conduire Barbara chez une amie à elle à Sherbrooke. Sans carte routière, car nous n'avions pas pensé à en prendre une... Catherine et JB ont donc utilisé leurs deux sens de l'orientation pour nous mener à bon port. Le trajet nous a permis d'admirer une fois encore la forêt dans tout sa splendeur, car le soleil se couchait à ce moment-là et faisait flamboyer les arbres d'un rouge éclatant. Un spectacle que les mots ne peuvent pas décrire. Là encore, nous étions sur la route, impossible de prendre des photos...
Après Sherbrooke, nous avons essayé de trouver un petit village touristique réputé, North Hatley, pour y souper (le cadre étant plus joli que Sherbrooke). Après quelques tours et détours, nous avons fini par arriver à North Hatley, qui semble un petit village bien sympathique. Il faudra revenir et le visiter de jour, car la nuit tombe assez vite maintenant et il faisait nuit quand nous nous sommes arrêtés pour le souper. Nous avons mangé dans un restaurant très bon, bien qu'un peu bruyant. Les conversations allaient bon train de tous les côtés et nous devions hausser le ton pour nous entendre. Nous avons également un peu attendu avant d'être servis, mais l'attente en valait la peine car le repas était très bon.
Une fois ce succulent repas terminé, nous avons repris la route, épuisés. Tellement épuisés que personne ne parlait dans la voiture. Je n'ai pas réussi à garder les yeux ouverts, je pense avoir somnolé une grande partie du trajet .... :-S

Mais c'est la tête pleine de souvenir et les yeux pleins de couleurs que nous nous sommes couchés, enchantés de notre journée et en disant tout plein de merci à Catherine, grâce à qui nous avons pu vivre cette merveilleuse journée...  Merci encore, Catherine !

L'album photo de notre journée se trouve dans les liens à gauche!

Commenter cet article

Barbara 21/10/2008 00:56

Oui, quelle journée magnifique je confirme. Encore merci à Catherine d'ailleurs ! Tous nos sens étaient activés... Je me souviens encore de cette odeur de bois très intense pendant notre marche ! Fabuleux... Biz à vous. Barbara

les bretons du sud 15/10/2008 11:44

sniff!!!!! nous n'arrivons pas à ouvrir le lien photos de votre balade en Estrie ni par l'autre lien que vous nous avez communiqué dimanche dernier, message
"404 not _found".