L'importance d'être constant...

Publié le par JB et Céline

Nous sommes lundi matin (oui, c'est une grande nouvelle, je le sais). Jour de nouveau férié en France et jour ordinaire au Québec. Je devais commencer une mission chez un client, je vous en avais parlé vendredi. Finalement, bien que je me sois apprêtée en conséquence, avec une veste et de l'anti-cerne pour cacher ma mauvaise mine de travailleuse fatiguée, j'ai eu la bonne surprise d'apprendre que le début de la mission était (encore) repoussé. Que ma collègue avait juste oublé de me prévenir. J'attends donc toujours que le client soit prêt et qu'il me fasse signe (ce que je fais depuis en gros deux bonnes semaines). En attendant, je ne prends que de petits dossier au bureau, puisque je peux devoir partir n'importe quand (enfin, quand je dis que je prends, j'entends surtout "on me donne"). Statu quo pour le moment!!!



******************************************************************************************************************************



Sinon, nous avons bien récupéré Nathalie. Il faisait un froid de canard hier. Huit tout petits degrés en plein milieu de l'après-midi!!! Une horreur!!! Un vent désagréable qui nous a empêché de nous promener comme nous le voulions. Qu'à cela ne tienne! Pour défier le temps, nous avons décidé de faire découvrir à Nathalie le plat typique du Québec, j'ai nommé La Poutine! Et qui veut manger de la bonne poutine va à la Banquise! Donc, après une tentative de promenade dans notre quartier, nous avons repris le métro direction Mont-Royal, 5 minutes de marche et nous voilà dans le meilleur restaurant de poutine de Montréal, La Banquise.

Pour une première, ce fut une réussite, parce qu'outre découvrir le plat national dès son arrivée, Nathalie a pu avoir un bref aperçu de la gentillesse innée des Québécois. À peine étions-nous installés sur la banquette que nos voisins de table, entendant notre accent très français, ont commencé à nous demander d'où nous venions, ont trinqué à la santé de Nathalie et de sa première poutine (un instant immortalisé en photo, comme il se doit, par eux. Une photo que je vous montrerai plus tard, quand je l'aurais récupérée) et ont déclaré haut et fort aimer l'accent si joli des français!!! Si c'est pas de l'accueil, ça! Nathalie n'en revenait pas!!!

J'aime tellement cette gentillesse dont font preuve la très grande majorité des Québécois! C'est tellement rafraîchissant! Tellement agréable de voir les gens vous sourir partout où vous allez! De ne pas avoir l'impression de déranger en entrant dans une boutique ou dans un restaurant! Merci, chers Québécois, de nous accueillir de même! Surtout, ne changez rien et conservez cette chaleur que vous avez en vous!!!

Commenter cet article