Juliette et chocolat

Publié le par JB et Céline

J'essaie de vous tenir au courant de nos aventures, chers amis et chère famille, mais croyez-moi, ce n'est point facile! Avoir de la visite implique de faire beaucoup de choses en sortant du travail... pardonnez-moi si je vous délaisse!!

C'était l'anniversaire de Maman Signard hier. Pour fêter l'événement, nous sommes allés souper dans un petit restaurant, Juliette et chocolat. En fait, Juliette et chocolat propose des plats chauds, mais ce n'est pas ce qui a valu sa réputation au restaurant. Juliette et chocolat n'offre rien de moins que le meilleur chocolat de tout Montréal. Attention, du vrai chocolat!! Le plus classique reste le chocolat chaud : si on choisit le traditionnel, il est mousseux et onctueux. Le meilleur, je vous dis!! Et ce n'est pas tout! C'est qu'on peut boire du chocolat chaud noir, mi amer, au lait et... accrochez-vous bien, du chocolat chaud blanc!!! Eh oui, vous avez bien lu, il y en a pour tous les amateurs de chocolat! Car voyez-vous, je suis une personne très très pénible: je n'aime pas le chocolat noir, mais je raffole du chocolat blanc (oui, je vous entends, dans votre tête, vous vous dites que je suis une fausse amatrice de chocolat et que le noir, il n'y a que ça de vrai... excusez, mais Juliette a décidé de redonner ses lettres de noblesse au chocolat blanc et désormais, on peut déguster du chocolat de qualité qui ne soit pas noir! Oui, m'dame!!!).

Ajoutez à ces chocolats chauds des grands cru (noirs ou au lait, de 35 à 75 % de cacao) servis chaud dans d'immenses verres à cognac (c'est de la dégustation, une tasse ne ferait pas du tout l'affaire!!), du sorbet au chocolat et les brownies les meilleurs de toute la terre (et je m'y connais!), le tout dans un décor des plus agréables avec des serveurs extra, et vous aurez une bonne idée de l'endroit où nous avons passé la soirée...

Mais, qu'en est-il des plats chauds? Eh bien, il s'agit surtout de galette de sarazin et de soupe (en hiver, entendons-nous). Le choix est peut-être limité, mais ce n'est pas pour les plats chauds qu'on y va, bien que la galette aux trois fromages que j'ai prise, ma foi, valait son pesant de beurre et damnait le pion à bon nombre de crêperies bretonnes... :)

Nous en avons profité pour goûter un cidre du coin (on ne sait pas exactement d'où, mais un cidre du Québec, ça, c'est sûr! Il était d'ailleurs très bon! Sucré et doux, fruité et très parfumé, d'une jolie couleur claire, très bon! Comme je ne suis pas chauvine, je n'ai aucun problème à reconnaître que les alcools d'ailleurs sont tout aussi bons que les alcools de France! A bas le chauvinisme, vive l'ouverture et la diversité!!!

Alors je sais, je vous donne envie. Eh bien oui, c'est le but de mon billet... vous montrer à quel point on a des choses intéressantes à Montréal!!! D'ailleurs, Marie-Thérèse n'en revient pas de la gentillesse avec laquel ils sont accueillis partout, de la bonne humeur des Québécois et du sourire qui se trouve sur toutes les lèvres quand tu entres dans une boutique... "bonjour, hi!", entend-on partout dans le centre ville ! J'aime ça!!! J'aime ça!!! :)

Publié dans Gastronomie

Commenter cet article

Delphine 08/06/2009 19:19

Ça a l'air génial ce resto !
Justement, le cidre fait partie des petites choses que nous n'avons pas encore réussi à trouver en Californie. Ce qu'ils appellent "apple cider" ici n'est en fait qu'un jus de pommes pétillant, sans alcool. On a en revanche trouvé du cidre de poires...

Allie 06/06/2009 16:34

Je n'y suis jamais allée (il faut dire que je ne retourne plus souvent à Montréal depuis que j'en suis partie), mais du chocolat chaud à 75% cacao...
En tout cas ça me donne envie! (je suis une très grande amatrice de chocolat noir...)