Québec, la belle

Publié le par JB et Céline

Chers amis, chère famille, dans cet instant d'allégresse qui suit l'annonce de la naissance de mes neveux, j'ai décidé de faire fi de l'heure et de vous faire un petit compte rendu de notre journée à Québec...

Nous sommes partis de Montréal vers 8h du matin. Notre chauffeur de bus, Serge, un bout-en-train de première classe, nous a expliqué beaucoup de choses sur Montréal, sur l'histoire de l'électricité à Montréal et sur les cabanes à sucre pendant une partie du trajet. Nous avons pris l'autoroute qui longe le fleuve sur la rive sud (sans que celui-ci ne soit visible, on s'entend). Les paysages changent à mesure que nous avançons. On le voit bien. On passe de la forêt à la plaine puis à nouveau à la forêt à mesure que nous nous rapprochons de Québec et que la chaîne des Laurentides se dresse à notre gauche. Bon, ce qu'on appelle montagne ici au Québec serait considéré comme une colline en France, mais ce sont souvent (apparemment) des vestiges d'anciens volcans et c'est très très joli à voir!! Ces monts sont tous recouverts de verdure, c'est très beau !!!

Après une pause dans un petit resto à mi-chemin, nous avons repris la route et nous sommes arrivés en vue de Québec vers 11h. Dès les premiers instants, nous sommes tombés sous le charme de cette petite ville très française, et apparamment très fière de ses origine françaises, si l'on en croit les dires de notre guide... Un seul coup d'oeil aux photos vous montrera pourquoi nous avons succombé!!

Donc, arrivés au centre de la vieille ville de Québec, nous avons été accueillis par un guide qui se proposait de nous emmener dans les rues pavées avant de nous accompagner jusqu'à la chute Montmorency. Ce guide nous a expliqué bien des choses intéressantes sur la fondation de la ville de Québec sur les bords du Saint Laurent (afin de contrôler la navigation, entre autres), le roi Soleil, les filles du Roy (d'ailleurs, j'étais à ce moment en train de lire un roman sur les célèbres filles du Roy, ces jeunes filles orphelines envoyées par le roi pour peupler la nouvelle colonie), etc.

Après un rapide tour dans les vieux murs de la haute ville, nous avons repris le bus pour nous diriger vers les chutes Montmorency, en longeant le Saint-Laurent et l'île d'Orléans. Une fois sur site, le guide nous a "laissé" un bon quart d'heure pour nous extasier devant la beauté du site. C'était court, beaucoup trop court, car nous aurions bien aimé aller nous promener sur le chemin qui surplombe la chute, mais comme il s'agissait d'un voyage organisé, il fallait bien suivre le mouvement.
Les chutes de Montmorency sont hautes de 80 mètres, soit 30 mètres de plus que les chutes du Niagara. Elles sont magnifiques, ces chutes, on aimerait y rester très longtemps, à les contempler !!!


De retour dans le bus, nous nous sommes de nouveau dirigés vers la ville, où notre chauffeur, avec Roger au micro (le guide de la ville de Québec), nous a fait faire le tour des "points d'intérêt", comme on dit. Le parlement, les jardins en l'honneur de Jeanne d'Arc, les plaines d'Abraham (ce sont les plaines sur lesquelles a eu lieu la bataille qui a scellé le sort des français face aux anglais), etc. Au terme de ce trajet en bus, nous avions "quartier libre" pendant quelques heures avant de reprendre le bus vers 17h. Le temps de parcourir les rues pavées en  long, en large et en travers, de se ramener un petit souvenir (une petite sculpture inuit en verre dépoli) et de mitrailler à tout va, d'arpenter l'escalier Casse-cou et de se dire que, finalement, on serait pas mal, ici...

Et voilà, il était l'heure de reprendre le bus et de regagner nos pénates. Une journée riche en découvertes, une journée mémorable et magnifique, une belle journée, vraiment !!!


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article