De natura

Publié le par JB et Céline

Encore une journée qui passe, tranquillement, à son rythme. Je commence à voir arriver le jour du retour au travail. Je sais qu'il faut travailler pour avoir des vacances, et que si on veut un jour, acheter une maison, il faut travailler et mettre de l'argent de côté, mais j'ai de plus en plus l'impression de passer à côté de ma vie. Il y aurait tellement de belles choses à faire et à voir!! Mais bon, les factures ne se paient pas toutes seules et je ne suis pas la seule dans ce cas... je garde toujours à portée de main des photos de mes parcs préférés, ça m'aide.

Je suis contente d'habiter une ville aussi verte que Montréal. S'il n'y avait pas les parcs, je ne pense pas que je pourrais supporter de vivre dans une ville aussi grande. A force d'avoir vécu toute ma vie dans une petite ville calme et tranquille, en bordure de forêt pour les années les plus importantes, j'en viens à me dire que je ne peux plus vivre sans verdure. Alors aujourd'hui, comme hier, et comme la semaine dernière, quand le temps le permettait, je suis retournée me ressourcer au parc. On annonce de la pluie pour demain et après-demain et comme je reprends le travail vendredi, ce sera difficile après. Après le dîner (nota: vous vous souvenez qu'au Québec, le dîner, c'est le repas du midi), j'ai donc pris mes clés, mon labello et mon livre et je suis partie m'installer sur mon banc préféré au parc Maisonneuve. Je crois que je me sens heureuse là-bas, entourée de verdure, avec tellement de place autour de moi que même si le parc était plein, j'aurais quand même la sensation d'être seule avec la nature. J'ai essayé d'emmagasinner autant de soleil et de vitamine D que possible car les journées ensoleillées se font rares, cet été, et j'ai peur que l'hiver ne soit long, après, si on ne prend pas assez le soleil. Pendant une heure ou deux, il n'y avait plus que moi et les oiseaux. Le ciel n'était pas franchement bleu, mais plutôt voilé, ce qui n'empêche pas de sentir la chaleur du soleil. L'air était humide par contre, comme toujours quand il fait chaud comme cela. L'herbe sentait bon, elle venait d'être tondue...

Hier, j'ai fait quelques photos du parc... je vous en mets quelques unes, même si c'est toujours les mêmes...







Oh, et puis, juste pour le fun, la maison de mes rêves.... la photo a un an, mais j'y reviens toujours... c'est là qu'habite une amie de famille de Catherine... j'en veux une pareille, au bord d'un lac!!!

Publié dans Balades dans la nature

Commenter cet article