Le client est toujours roi...

Publié le par JB et Céline



Il arrive parfois qu'on ait des situations cocasses, au travail. Ces situations impliquent généralement une traduction et un client...

Situation cocasse n°1
Nous sommes sur un très gros dossier, du genre 180 000 mots en deux mois (déjà, faut mettre plusieurs traducteurs, c'est le bordel). Le sujet est très technique, du genre qu'on ne comprend pas du tout et qui ressemble à de la technologie alien (vous connaissez Doctor Who? C'est ma dernière marotte, j'adooooooore cette série et l'acteur aussi - bref, je m'égare - j'avais l'impression de traduire la documentation du TARDIS (Time And Relative Dimension In Space), le vaisseau spatial du Doctor, c'est assez incroyable, mais il n'est jamais venu m'aider, quelle honte, j'étais déçue).
Question au client : "Pourriez-vous m'expliquer ce que signifie cette phrase?"
Réponse du client : "ben, je ne sais pas, je ne suis pas technicien et puis de toute façon, si vous traduisez, ça va perdre tout son sens, alors laissez en anglais."
???? Euh, mais, euh, c'est pas pour ça qu'on est payés? Pour traduire sans que ça ne perde son sens! 5 ans d'études pour s'entendre dire ça, ça fait plaisir!
Précisons que nous avons eu cette même réponse à plusieurs autres questions... bref.

Situation cocasse n°2
Un client nous dépose sur son FTP un fichier à faire traduire. Il est trop gros pour passer par courriel, même zippé, donc on redépose le fichier traduit sur son FTP (pour ceux qui ne connaissent pas, un FTP est un endroit virtuel où on peut échanger des fichiers. C'est un peu comme un explorateur windows, mais accessible avec des codes d'accès).
Courriel envoyé au client : "vous trouverez sur le FTP à tel endroit le fichier traduit. Je l'ai déposé dans le dossier blablabla et le fichier s'intitule xxx."
Courriel du client le lendemain : "Vais-je recevoir cette traduction aujourd'hui?"
Réponse : "nous vous l'avons livré, il est sur votre FTP". Et de renvoyer au client le courriel de la veille.
Réponse du client : "je ne vois pas de fichier intitulé comme vous le dites, je ne vois que tel fichier, et ce n'est pas le bon."
Réponse de mon patron : "étrange, je le vois bien, moi, sur votre FTP."
Après quelques échanges téléphoniques, info du client: "ooooh, j'avais oublié de rafraîchir mon écran! Effectivement, je vois bien votre fichier!!"
No comment...

Comme quoi, parfois, on s'amuse bien, dans la traduction!!!
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bruneau 01/09/2009 09:37

j'ai connu ça mais pour moi c'était plutôt trois à quatre fois par semaine, toutes les semaines. et il faut rester polie alors que tu te fais engueuler comme du poisson pourri. Le client est roi telle est notre politique.

JB et Céline 02/09/2009 14:48


Oui... c'est encore pire quand on travaille en contact direct avec le client! Ça nous arrive souvent, des choses comme ça, mais pas autant que toi!! Heureusement!