C'est ça aussi, le Québec...

Publié le par JB et Céline

Pour ceux qui ne le sauraient pas encore, le Québec, c'est le pays des contrastes... la preuve, rien que la météo, c'est l'anarchie parfois... 

 

Lundi, c'était la journée nationale des Patriotes (enfin, c'est le Victoria Day - le jour de la Reine Victoria - pour l'ensemble du Canada, sauf pour le Québec, où, selon votre camp, vous pouvez célébrer les Patriotes ou Dollard des Ormeaux, au choix... toujours est-il que c'était férié pour tout le monde), donc nous étions en congés également. Sauf que suite à notre balade à vélo, nos bras avaient tellement cramé que nous avons sagement renoncé à affronter le soleil et sommes restés chez nous, en short, toutes fenêtres ouvertes pour faire circuler l'air, mais stores baissés tout de même. Il a fait chaud, j'ai commencé à ressortir mon éventail (il va falloir que je passe dans le quartier chinois pour me refaire un stock, tiens, merci de m'y faire penser), mais c'est resté relativement supportable.

Mardi et mercredi, la situation s'est sérieusement gâtée. Nous avons frôlé les 40° en ressenti (oui, parce que de même qu'en hiver, les températures sont indiquées en prenant en compte le facteur vent, en été, les températures prennent en compte le facteur humidité... il faut dire qu'avec un taux d'humidité qui oscille ente 60 et 70% les jours les plus chauds, on gagne facilement 5 à 6°C sur la température "brute" indiquée - de même qu'en hiver, le vent peut nous faire perdre une petite dizaine de degrés aussi). 40°C, c'est chaud, très chaud, surtout si l'on considère qu'il y a un mois exactement, nous étions en pleine tempête de neige...  Ces températures m'ont fait penser à mon séjour en Autriche, où les températures était au même niveau, sans l'humidité, dès le mois de mai également. Sauf que l'Autriche a un climat très continental, ce qui n'est pas vraiment le cas du Québec...

 

Mercredi soir, un orage aussi soudain que violent, avec des averses de grêle, a rapidement fait baisser les températures et nous nous contentons, depuis deux jours, d'un agréable 25°C, avec un petit 30% d'humidité, ce qui est extrêmement plaisant, c'est moi qui vous le dit.
 

 

Quand je vous disais que c'était l'anarchie, le temps, cette année: peu de neige tout l'hiver, des températures relativement douces, une grosse tempête de neige fin avril, quelques épisodes de neige en mai et 40°C fin mai... Des variations de température d'un jour à l'autre d'une quizaine de degrés. D'une quarantaine de degrés d'un mois à l'autre. Une amplitude de température de 70°C entre l'été et l'hiver.

Le Québec, le pays des contrastes...

 

P1010058 [Résolution de l'écran]

P1010153 [Résolution de l'écran]

 

Dire que seules quelques semaines séparent ces photos... et quelques dizaines de degrés!

Publié dans Météo

Commenter cet article

Thierry 09/06/2010 03:56



Bjr,


Le sud du Québec, là où tout le monde vit, ou presque, a un climat continental humide. Bien plus continental que l'Autriche, notamment parce que nous sommes situés en façade est du continent,
contrairement à l'Europe... de l'Ouest !


Et l'Humidex, tout comme le Windchil, est un indice, donc il ne prend pas d'unité. Et ce n'est qu'une température ressentie, il est bien important de ne pas faire l'amalgame avec la température
réelle. Mais bon, c'est un sport national ici, d'exagérer en météo...


J'avais écrit un petit article à ce sujet : http://mal.blogs-de-voyage.fr/archive/2010/05/26/chaleur-historique-pour-un-mois-de-mai.html


En tout cas, juin a commencé de manière assez fraîche, l'été ne s'annonce pas fameux, à mon avis...


Bye.



JB et Céline 14/06/2010 00:39



on garde espoir quand même... peut-être pourra-t-on profiter de quelques week-end de beau temps !