Canicule

Publié le par JB et Céline

P1010647.JPGComme sur beaucoup de régions de l'hémisphère nord, nous subissons en ce moment une énooorme vague de chaleur. Enfin, quand je dis vague. C'est limite la mer entière, à ce point-là.


Montréal, parce que c'est une île, a la particularité d'être une ville trèèès humide. Le niveau d'humidité a parfois atteint cette semaine un bon 80%. Un taux qui implique systématiquement que le ressenti est supérieur de 10 degrés à la température réelle relevée par les thermomètres. C'est ainsi que nous avons tourné autour de 40-42 degrés en centre-ville, toute la semaine. L'air est chaud et humide dès le matin et le reste jusqu'au soir. Impossible d'ouvrir les fenêtres sous peine de faire entrer la chaleur et de perdre le peu de confort qu'il nous reste encore dans certaines pièces. Même la nuit ne rafraîchit rien du tout.


Dans une chaleur pareille, même les appartements les plus frais deviennent vite insupportables. Le nôtre a atteint les 30° dans le milieu de la semaine. Nous nous estimons heureux, parce que chez beaucoup de nos amis, cela fait longtemps que la température est aussi élevée. Mais là, ça devient difficile à supporter.


JB supporte plutôt bien la chaleur. Même si ça l'indipose quand même, cela ne l'empêche pas de bien dormir. Pour moi, c'est une toute autre histoire. Je ne suis pas une fille de la chaleur, je suis une fille du froid. L'été, j'arrête de vivre, je traîne ma peau jusqu'en septembre et les premières nuits fraîches. J'aimerais pouvoir faire comme les ours l'hiver. Me mettre dans un coin frais et dormir jusqu'à ce que les températures redeviennent supportables pour moi. Mais c'est pas possible. Je dors mal, très mal, les nuits où il fait chaud. Le fait que nous ne soyons pas encore équipés de ventilateurs n'aide pas, n'est-ce pas?


Ce matin, après une semaine entière sans dormir, ou très mal, nous sommes allés acheter des ventilateurs, croisant les doigts pour qu'il en reste. Les stocks en ligne sont impittoyables. Il ne reste plus beaucoup de ventilateurs, les boutiques ayant été littéralement dévalisées ces derniers jours ! Mais voilà, nous avons été chanceux et nous sommes repartis avec le dernier ventilateur en colonne de notre Canadian Tire! Ouf!! L'appartement est bien plus agréable depuis qu'il est branché, lui et ses deux petits copains !!


Avec cette chaleur, inutile de vous dire que nous avons renoncé à mettre le nez dehors. C'est juste inenvisageable ! Le géocaching attendra bien un peu... la balade aussi ! Même le fabuleux orage que nous avons subi vendredi dernier n'a pas eu raison de la chaleur accablante qui a pris possession de tout le sud de la province ! Pourtant, nous comptions beaucoup sur lui pour rendre l'air un peu plus respirable. Mais rien n'y a fait. Il est tombé des trombes d'eau en quelques minutes, l'air s'est rafraîchi l'espace de quelques heures, et le lendemain, c'était comme s'il n'y avait rien eu. Si ce n'étaient les branches qui jonchaient le sol et les quelques façades qui se sont envolées sous la puissance des rafales de vent et de pluie, on ne croirait jamais qu'un orage d'une telle violence a traversé la ville vendredi après-midi !


Chaque jour, plusieurs fois par jour, je scrute le ciel, je regarde les prévisions météo, espérant qu'on nous annonce une chute des températures. Mais non, la chaleur est bien installée, et elle ne semble pas décidée à partir. Alors en attendant que l'été passe.... je rêve à l'hiver et à la neige! En croisant les doigts pour que cette année, nous ayons plus de neige que l'hiver précédent!



Publié dans Météo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article