Est-ce l'automne? Est-ce l'hiver?

Publié le par JB et Céline

Je suis toute seule ce week-end. Le monde du jeu vidéo avait absolument besoin de ma moitié pour le week-end, sous peine de catastrophes d'envergures internationales. N'écoutant que son courage, mon héros s'est courageusement levé ce matin pour aller sauver le monde d'une fin assurée.

Du coup, j'en ai profité pour perdre ma matinée, puisque je n'avais que ça à faire... je suis allée faire renouveler un médicament à la clinique. 4h de perdues pour une ordonnance. C'est aussi ça, le Québec...

Mais je ne fais pas ce billet pour vous parler du système médical au Québec, bien qu'il y ait de quoi faire une dissertation de plusieurs pages sur le sujet. Non. Mon objectif est plutôt un point météo (eh oui, ça faisait longtemps!!).

Au Québec, nous sommes dans une saison un peu bâtarde en ce moment, à mi-chemin entre l'automne et l'hiver.

L'automne s'accroche, il ne veut pas partir encore. Les feuilles sont tombées en grandes quantités et recouvrent les trottoirs d'un tapis jaune très très beau. Mais certaines n'ont pas dit leur dernier mot et se battent contre l'hiver qui s'en vient. Désespérement, elles s'accrochent aux branches des arbes, rebelles contre le vent glacial qui annonce l'hiver. Car si le paysage est encore un peu celui de l'automne, le temps est incontestablement celui de l'hiver. Les températures sont fraîches, le vent est glacial. On commence à sortir les bonnets et les gants pour le matin et le soir. Dans quelques semaines, la neige sera là. J'ai hâte à la neige. Je ne suis pas encore blasée, faut croire. J'ai hâte de voir la ville changer, d'entendre les sons d'une manière différente. Mais pour le moment, j'étudie l'approche de l'hiver et le départ de l'automne.



Pour faire notre épicerie, nous passons par une rue qui est bordée de beaucoup d'arbre. Toute les semaines, on observe les arbres et leurs feuilles, on mesure le temps qui passe avec la couleur des feuilles. De vertes tout l'été, elles sont passées à orangées, puis à rouge. Aujourd'hui, les arbres sont jaunes flamboyants, ou nus. J'aime cette rue, malgré la présence d'une centrale électrique, justement pour ses arbres, qui donnent un goût de nature en plein milieu de la ville...


D'habitude, je n'ai jamais d'appareil photo avec moi pour immortaliser les saisons qui passent dans cette rue. Ce matin, je l'avais emporté exprès... pour partager avec vous mon amour pour ma ville...












Sur ces belles photos, je vous laisse, je m'en vais faire des biscuits... je sais, ma vie est fascinante!!

Publié dans Météo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marion 08/11/2009 01:54


On te dira demain soir si la fin du monde est proche


JB et Céline 08/11/2009 21:00


OK !!!