Quand la vie vous échappe...

Publié le par JB et Céline

Vous est-il déjà arrivé d'avoir l'impression que votre vie vous échappait complètement? D'avoir mis le doigt dans un engrenage que vous vous étiez pourtant juré d'éviter et de ne pas réussir à vous en sortir? D'avoir l'impression de vous noyer dans un verre d'eau? C'est exactement comme ça depuis le début de l'année pour nous. Rien n'avance comme on le voudrait, rien ne fonctionne comme on le voudrait. Les journées passent et se terminent sans qu'on ait pu faire quoi que ce soit pour en profiter. Métro, boulot, ménage, cuisine, courses... voilà en quelque sorte ce qui rythme nos journées. Rien de constructif, rien d'intéressant, et pourtant, ça suffit à remplir nos journées. Mais pas de ce dont on voudrait qu'elles soient remplies. Je me regarde vivre de l'extérieur, je suis complètement absente de moi et de partout, j'oublie tout, je ne pense plus à rien. À côté de mes pompes, comme on dit. J'ai l'impression que je ne maîtrise plus rien, que je ne peux que subir et je déteste cette sensation. Je m'étais promis que dans cette nouvelle vie, je serais maîtresse de mes journées. Que je prendrai le temps de faire les choses comme j'ai envie de les faire. Que je ne me laisserai plus déborder par le travail et les corvées. Et voilà qu'une fois de plus, malgré tous mes efforts, j'ai perdu pied... Je continue de me demander comment les autres font, pour avoir du temps tout en s'acquittant des tâches obligatoires. Le temps de faire de la cuisine, l'inspiration pour faire de la cuisine, le temps de planifier des petits week-ends, de vivre tranquillement, tout simplement.

Le matin, on part de plus en plus tard de la maison, sans pour autant traîner vraiment. Je ne sais pas comment on se débrouille. On a l'impression de courir tout le temps, que toutes les petites choses prennent un temps fou. Il faut sans cesse que je me répète de ralentir le rythme. Je ne veux pas retomber dans la vie qu'on avait avant. Surtout pas, c'était trop difficile à gérer, à supporter. J'ai frôlé la dépression, à cause du surmenage, je ne veux pas y revenir.

Les nuits ne suffisent pas pour récupérer. Nos voisins sont souvent bruyants, et on doit souvent attendre qu'ils arrêtent de faire du bruit pour pouvoir dormir. Certains soirs, c'est jusqu'à tard dans la nuit. C'est usant. On n'a plus de tranquillité chez nous, le soir. Immanquablement, j'ai perdu mon sommeil, avec ça. Je ne parviens plus à dormir suffisamment bien pour récupérer. JB a moins de problèmes de sommeil que moi, mais il est fatigué quand même... Et comme j'ai quelques problèmes de dos que mon ostéo a du mal à régler, j'ai arrêté le yoga depuis Noël. Ça me manque, j'ai envie de reprendre, de pouvoir profiter de cette heure de détente et de calme que le yoga m'apporte.

Le week-end dernier, nous sommes allés à Ottawa, en amoureux, tous les deux. On avait loué une chambre dans un magnifique petit bed and breakfast, très très mignon, proche du centre-ville. On a fait des tas de photos, certaines sont très très belles (du moins, sur l'écran de l'appareil). Je n'ai même pas eu le temps de les transférer sur l'ordinateur. Dès que ce sera fait, je vous raconterai notre week-end, photos à l'appui. Ce soir, peut-être, si on ne va pas au ciné (c'est mardi, et le mardi... non, ce n'est pas ravioli, mais c'est tarif réduit). On avait "organisé" ce petit week-end pour fêter la Saint-Valentin tous les deux, parce qu'on avait besoin de se retrouver, de sortir de notre routine. Cela nous a fait beaucoup de bien, mais bien entendu, à peine rentrés, cette sensation d'impuissance est revenue de plus belle. Je ne sais plus quoi faire.

L'hiver semble revenir un peu. Après plusieurs semaines de temps plutôt doux, bien que gris et peu ensoleillé, globalement, la neige tombe ce matin. On annonce de la neige mêlée de pluie pour les quelques prochains jours. Mais l'absence de soleil et de lumière est difficile à supporter, heureusement que les jours ralongent considérablement. On le sent bien, maintenant, il fait jour jusqu'à tard. Ça fait beaucoup de bien, mais l'hiver ayant été ce qu'il a été, on n'a pas vraiment pu en profiter, et ça joue énormément sur le moral. Quand on a, comme ici, 4 à 5 mois d'hiver, le truc pour passer l'hiver sans déprimer est de faire beaucoup d'activités en extérieur. Le temps ne nous a pas permi de le faire et voilà le résultat. La morosité s'est emparé de nous et on attend avec impatience le retour du soleil. On a un peu renoncé à profiter de l'hiver cette année... on verra ça l'an prochain, sauf si le mois de mars est meilleur.

Alors voilà, tout ça pour vous expliquer pourquoi je ne publie quasiment rien depuis le début de l'année. Le temps et l'inspiration me manquent... je n'ai rien de spécial à vous raconter... mais ne vous en faites pas, ça va revenir! Dès que j'aurais repris les rênes!
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sandrine 25/02/2010 19:14


coucou ba alors je voie que le moral n'y est pas c'est vraie que l'hiver est un peu long cette année mais il faut penser au beau jour qui vont arriver courage. Vous avez bien raison d'avoir fait
votre petit week end en amoureux sa change de la routine.
nicolas fait un gros bisous a sa marraine pour lui remonter le moral.
es tes amies ont raison laisse un peu de coté certaine chose pour decompressé la santé est une priorité pas les corvées
gros bisous a vous de france


JB et Céline 27/02/2010 02:54


Un coup de fatigue, ça va passer! C'est déjà beaucoup mieux aujourd'hui! Faut juste arriver à prendre les choses comme elles viennent!!
L'hiver n'est pas long, il est moche, c'est ce qui est le plus difficile en fait...

Moi aussi, je vous fais de gros bisous à tous et à Nicolas!


Karine:) 24/02/2010 18:48


Ah, j'espère tellement que ça va passer et que tu vas reprendre le contrôle... c'est pas facile parfois (quand même, faut regarder qui parle) de choisir ce qui est prioritaire ou pas.  Le pire
du problème quand on est débordée, c'est que ce qui nous ferait du bien (voir des amis, sortir, s'amuser), on n'a plus l'énergie pour le faire.  Et c'est vraiment pas facile de se sortir de ça
quand on est embarqué dans cet engrenage.  Mais ça se fait!  Et les petits trucs qui nous emmerdent, souvent, pas besoin de révolutionner sa vie pour les régler. 

Courage, courage, je suis certaine que tu vas trouver la force non seulement de garder la tête hors de l'eau mais aussi de nager... with style!!!!


JB et Céline 27/02/2010 02:53


Merci!!! ça va beaucoup mieux là, maintenant !!!


Carine 24/02/2010 18:27


Ça va bien !
Le temps passe par contre super vite mais j'ai appris à laisser de côté certaines choses et à moins m'énerver si me ménage n'est pas impeccable à la maison ... ça me laisse plus de temps pour bien
profiter de pitchounette.
Oui, le yoga pourrait sûrement t'aider même/et surtout avec ton problème de dos

 


JB et Céline 27/02/2010 02:53


Voilà, il faut apprendre à lâcher prise et à laisser aller !!!!


Carine 24/02/2010 03:55


Oui, pas facile avec un hiver comme celui-ci. Comme tu dis, la clé est souvent de faire plein d'activités dehors et s'oxygéner sans compter e facteur soleil ...

Plus facile à dire qu'à faire (j'en suis la preuve...), mais il me semble qu'il faudrait que tu établisses tes priorités et peut-être fermer les yeux sur certaines corvées qui, si on y regarde de
plus près, ne sont pas fondamentales (du moins temporairement)...

Tu seras sûrement plus apte à mener plus de choses de front si tu as rechargé ta batterie...
Peut-être qu'une première étape serait de faire du sport pour libérer tes toxines, te faire plaisir, vider ton stress et prendre du temps pour TOI ...

Courage ! 


JB et Céline 24/02/2010 16:50


Merci pour les conseils Carine... j'ai besoin de réfléchir à ces priorités, justement, parce que tu as raison, tout n'est pas fondamental... c'est juste que parfois, on ne voit plus la sortie.
Entre le boulot et les corvées, on n'a plus l'impression de vivre (heureusement qu'on n'a pas d'enfant, qu'est-ce que ce serait!!)... ça ira mieux quand j'aurai dormi mon content, déjà!! Je verrai
les choses moins en noir!

J'ai effectivement besoin de temps pour moi... j'hésite encore un peu à reprendre le sport, parce que j'ai quelques problèmes de dos qui me gênent un peu, mais j'espère pouvoir reprendre le yoga
sous peu! ça, ça va me faire du bien! 

Tu t'en sors, toi, avec ta pitchoune?


Marion 23/02/2010 22:34


Ouh la la c'est pas la grande forme :- J'espère que ça va passer vite... Courage :)


JB et Céline 24/02/2010 01:27


Oui, ne t'en fais pas, c'est juste un petit ras-le-bol, mais ça ira mieux dès que j'aurais eu un peu de temps et que j'aurais pu dormir correctement ! :D
C'est juste que j'ai plus tellement le temps d'aller sur mes blogs et que ça me manque ! :D Ni de faire de cuisine, ni de faire des trucs sympas. J'ai l'impression de faire tout le temps des
corvées et c'est tout!