Quelques mots sur nos vacances

Publié le par JB et Céline

                                                                          (La Cathédrale de Rouen)

Les vacances, par définition, c'est toujours bien. Quand on les attend depuis longtemps, c'est encore mieux.

Nos vacances ont été vraiment très bonnes. On s'attendait à se sentir plus dépaysés que cela en revenant à Pont de l'Arche, le village où nous habitions avant de partir pour le Québec, mais en fait, dès que nous sommes arrivés en vue du clocher de l'église de PdA, et de l'usine de papier de la petite ville d'à côté, ce fut comme si les quinze mois que nous venions de passer à Montréal s'effaçaient d'un seul coup. On avait l'impression que notre départ datait d'à peine quelques jours. Que cette année était passée en un éclair. C'est très étrange de s'attendre à un choc qui ne vient pas. Certes, les routes sont différentes, les villes et leur architecture sont vraiment différentes, mais c'est comme si notre cerveau était repassé en mode France dès que les roues de l'avion ont touché terre... Tout nous a semblé totalement familier... jusqu'à ce que nous allumions la télé et que nous écoutions le fameux JT de 20h.... quelle que soit la chaîne, c'est la même chose. Le vrai choc a été là: grèves, manifestations, opérations escargot, la France en colère, la France dans les rues, la France qui se plaint, de tout et de rien. Ca, on avait complètement oublié, car ça n'existe pas au Québec. Ou si peu. Bien sûr, il y a des gens qui protestent contre les fermetures d'entreprise, mais ce mécontentement général, ces revendications sans fin, n'ont pas vraiment la même ampleur ici. C'est ce qui nous a bien fait comprendre qu'on était en France...

Longtemps, dans notre vie d'avant, j'ai subi les désagréments des grèves des transports en commun. Pendant quatre ans, je me suis demandée tous les soirs à quelle heure j'allais rentrer du travail. Il faut savoir que nous habitions une petite ville de Normandie et que je devais aller travailler à Paris tous les jours. Quand tout allait bien, j'en avais pour 4h30 tous les jours de voiture, train et métro pour aller travailler et rentrer. Dans les pires moments de grève ou de panne de train, suicide et autres joyeusetés de ce genre, ça pouvait aller jusqu'à 6h à 7h de transport. Il m'est déjà arrivée de rentrer à 21h30, voire 22h tout en étant partie du travail à 17h30. Tout ça pour dire que j'en avais soupé, de ces problèmes perpétuels. Le journal télé m'a tout remis en mémoire. Ici, dans la tranquilité de notre vie, j'avais oublié combien ça avait été pénible. En 15 mois, j'ai eu une fois un gros problème de métro qui m'a obligée à rentrer à pied. 2h pour rentrer chez moi au lieu de 30 minutes. Un malin qui s'était amusé à faire une fausse alerte à la bombe... ce fut la seule et unique fois.

Bref, donc, le choc est arrivé là où on s'y attendait le moins!! Mais une fois que nous nous sommes réhabitués à tout cela, tout fut comme avant! Nous avons rendu visite à la famille, reçu la visite de la famille, même d'une branche de la famille que nous nous étions résignés à ne pas pouvoir voir, nous avons fait la connaissance en chair et en os de quatre amis (des rencontres que nous attendions avec impatience), nous sommes allés au restaurant avec mes parents (dans un petit salon de thé de Rouen, Dame Cakes, à côté de la cathédrale... qui fait des assiettes salées à tomber par terre, je ne vous dis que ça... feuilleté aux pommes au Neufchâtel, avec un petit cidre normand, je me suis régalée!!), nous avons fait les magasins, bouquineries, nous nous sommes gavés de pain et de fromage... et voilà que c'était déjà l'heure du retour!!

                                                                        (la devanture de chez Dame Cakes)

                                                (l'intérieur de chez Dame Cakes... délicieusement désuet, n'est-il pas?)

Le clou des vacances, la raison principale pour laquelle nous rentrions, c'était, outre voir toute la famille, faire la connaissance de mes petits neveux tout neufs, tout beaux, et tout souriants. A peine le temps d'avaler un morceau, quasiment directement après l'atterrissage (juste le temps de revenir en Normandie), nous nous sommes préciptés chez ma soeur, et je crois que la moitié de mon temps libre, je l'ai passé avec les enfants. Ils sont teeeeeeeeellement craquants, chacun à leur manière. Orlane est une petite chouineuse qui sait y faire avec son monde, et qui adore qu'on la prenne en photo. Elle gazouille beaucoup. Quentin est un petit bonhomme qui ne demande qu'à marcher et à gambader, si seulement il le pouvait. Il rigole aux éclats très facilement (sans le son, il a encore un peu de mal à émettre des sons, c'est trop craquant) et adooooore mettre son petit point en entier dans sa bouche. Ils ont quatre mois, ils ont la vie devant eux et une famille qui se mettrait en quatre pour leur faire plaisir... ils seront chouchoutés, ces petits bouts de chou!!!

Après 15 jours de glandage, à se lever à des heures pas possibles (le décalage horaire nous a littéralement épuisés), il était déjà temps de rentrer...

Nous voilà donc de retour chez nous, contents d'être partis mais également contents d'être rentrés. Je me faisais la réflexion ce matin que le fait de "perdre" une journée quasiment à faire le trajet, que ce soit dans un sens ou dans un autre, permet de marquer vraiment la coupure. Maintenant que nous avons repris notre routine, que nous sommes allés faire les courses pour remplir le frigo, que nous nous sommes remis en mode Montréal, la France et les vacances nous semblent loin déjà. Nous pensons déjà à la semaine de travail qui s'annonce, tout en essayant de profiter un max de ces deux derniers jours pour nous remettre dans le bon fuseau horaire. Nous sommes revenus. C'est bien ainsi. La Normandie, c'est vraiment chez nous (surtout chez moi, JB étant de Loire-Atlantique à l'origine), mais Montréal et le Québec aussi...

A venir... nos vacances en quelques photos

Publié dans Un peu de notre vie

Commenter cet article

christelle bruneau 19/10/2009 11:21


oui ma petiote va bien, elle grandit; Les dents poussent. bisous


JB et Céline 20/10/2009 20:27


Ouh là, les dents, la pauvre..... bisous à toi!


bruneau 18/10/2009 11:21


bonjour,

dommage qu'on ait pas pu se voir? J'espère la prochaine fois. Bisous. Bon weekend.


JB et Céline 18/10/2009 14:36


Hello Christelle !

Oui, je n'ai même pas eu le temps de t'appeler, je suis vraiment désolée! ça passe trop vite.... est-ce que ta petiote va bien?


Allie 18/10/2009 01:05


Bon retour à vous deux! Heureuse que vous ayez passé de belles vacances :)


JB et Céline 18/10/2009 14:36


Merciiiii !


Marion 17/10/2009 21:11


Hmmmm des pommes au Neufchâtel !!! J'en salive rien que d'y penser


JB et Céline 17/10/2009 21:34


C'était suuuuuuper bon!! Je t'en dis plus ce soir !!!!